N’oublions pas l’essentiel

Image de prévisualisation YouTube

Chapitre 1, ou la présentation d’un preux chevalier

Bonjour à tous.  Je me présente : j’ai 24 ans (seulement… à mon plus grand regret, mais nous y reviendrons) je suis un jeune professeur d’Histoire-Géographie et après une année de stage assez sympathique je suis titulaire pour la première année. Donc si vous avez des enfants c’est peut-être moi le charmant/énervant/tyrannique/marrant/super moche/incompétent (cochez la case appropriée) qui fascine/traumatise/ennuie (même principe) vos enfants… Enfin pas pour l’instant, et c’est là tout le problème.

En effet étant donné mon faible nombre de points mutation (pas d’enfants+pas de mariage = poste pourri, c’est comme ça que ça marche dans l’Education Nationale) et mon faible âge -critère qui seul permet de départager les pas mariés/pas reproduits, j’ai été nommé loin très loin de mon domicile. Et surtout je suis ce qu’on appelle un TZR (non pas un Tranquille Zen Relax mais bel et bien un Titulaire en Zone de Remplacement). Qu’est-ce qu’un TZR? Mais tout simplement ce bon vieux remplaçant, si si, celui qui vient prendre le relais quand le prof est parti en dépression.

Seul problème, dans mon académie les TZR sont légions (et les classes surchargées mais faut pas chercher à comprendre) et en gros, pour résumer, y’a pas de place pour tout le monde. Alors voilà comment se passent les mutations à la sortie de l’IUFM, parmi les pas mariés/pas reproduits soit 80 % au moins de la promo

- Les plus âgés ont droit à un poste fixe sur un établissement « sensible » de banlieue

- Les un peu moins âgés ont droit à un poste fixe sur un établissement « sensible »… un peu plus loin

- Les un peu trop jeunes sont TZR mais affectés sur un poste à l’année que le rectorat avait oublié (ça peut arriver). Seul problème ces paquets cadeaux peuvent aller par 2 ou 3 (6 heures ici, 6 heures là-bas etc.)

- Enfin ceux qu’on confond avec les élèves, tellement la splendeur de la jeunesse imprègne leurs visages, ne sont pas affectés avant la rentrée et attendent un remplacement, avec plus ou moins d’impatience, tout en étant payés. Vous l’aurez compris, c’est mon cas. Et puisqu’il n’y avait semble-t-il pas de place pour moi, être payé à rien foutre ça me disait bien!

Seul hic, ces TZR sont alors affectés dans un établissement dit de rattachement administratif dans lequel ils n’ont pas d’heures de cours mais où ils peuvent plus ou moins servir de larbins. Et c’est là que les ennuis commencent …

Me voici donc, dôté d’un superbe statut, à la fois TZR et RAD (rattaché administrativement).

En ce soir de rentrée une chose me paraît alors évidente. Quelque part dans les ordinateurs du rectorat un monstre est né. Son nom à lui seul fait frémir : TZRRAD. Saurai-je le terrasser?

 

la suite dans le chapitre 2 : où un dragon ne veut pas signer le PV d’installation…

1...1213141516



theworldofdd |
missyoura |
Kidal-blog: site d'informat... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'air du temps
| vision libre
| jacquemiche2