• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 11 juin 2008

Archive journalière du 11 juin 2008

Chapitre 30, où le preux chevalier retourne à la case départ.

 

 

 

 

 

Retour à la case départ. Sans passer par la case prison. Et en touchant une petite prime pour mes déplacements jusqu’à Fort Fort Lointain. Me revoilà donc au CDI de mon établissement de rattachement. Depuis une monopolyboard.jpgdizaine de jours je ramasse les livres scolaires, surveille les 6e qui lisent des BDs et réalise d’autres tâches essentielles comme remettre les livres dans le bon ordre. Et je ne me plains pas, mais alors pas du tout. Le rectorat a eu le bon goût de ne pas m’appeler jusqu’ici, chose que je n’osais même pas espérer et d’ailleurs même pas écrire, tant les voies du rectorat sont impénétrables.

 

Mais ça y’ est, il reste trois petites semaines au collège et le lycée a fermé ses portes aujourd’hui. Il est plus que probable que je terminerai l’année dans mon château du CDI, preux chevalier revenu au bercail après une longue campagne. Un jour prochain il sera temps de faire le bilan de cette drôle d’année. Mais en attendant, il faut dire que ce retour a plutôt du bon. Les grands sourires sur les visages des élèves que j’avais quittés à noël dernier, les fous rires avec les collègues TZR à la cantine pendant que les titulaires ne desserrent pas les dents (ou alors juste assez pour faire passer quelques grains de semoule) et surtout une délicieuse ambiance de mois de juin, goûter avec mes anciens élèves de seconde compris. J’ai toujours adoré la fin de l’année et puisque cette année j’ai peut-être un peu plus de temps pour en profiter, je pars du principe que j’aurai tort de me priver.

 

Vendredi dernier, c’était le carnaval au lycée. Oui je sais, carnaval au mois de juin… mais j’ai renoncé à comprendre cette drôle de contrée. En tout cas ce carnaval était une sacrée réussite. Une collègue me faisait même remarquer que les élèves travaillaient presque mieux quand ils étaient déguisés. Et elle aussi. En début d’après-midi un concours de déguisement était organisé. Dans une ambiance joyeuse les élèves chantaient et s’applaudissaient les uns les autres. Un bon moment. Vraiment. Alors certes, on peut penser que ce n’est pas au lycée d’organiser ce genre d’événements et puis quoi encore s’ils veulent faire la fête ils ont qu’à aller en boîte de nuit. Mais, pendant ce court moment, j’aurais juré que ce lycée avait une âme. Qu’il était rempli d’êtres humains et pas seulement de flux. De passage en salle des profs avec les collègues TZR nous fîmes remarquer à d’autres profs qu’ils feraient bien d’assister à ce joyeux moment.

« Je les ai déjà vu toute l’année » fut la première réponse. Suivi de « vous verrez quand vous aurez dix-huit ans d’éducation nationale comme moi ». Oui, on verra. Autrement j’espère.




theworldofdd |
missyoura |
Kidal-blog: site d'informat... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'air du temps
| vision libre
| jacquemiche2