• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 2 avril 2008

Archive journalière du 2 avr 2008

Chapitre 25, où le preux chevalier vérifie les rainures des fenêtres.

 Bientôt trois mois que j’ai découvert la section BEP de Fort Fort Lointain, ses profs vraiment dévoués et son ambiance à laalberteinstein1.jpg limite du paranormal et il est grand temps de vous en dire un peu plus. La section de BEP de Fort Fort Lointain a ceci de particulier qu’elle est la seule à 30 kilomètres à la ronde. Le problème du recrutement des élèves y est donc très sensible, p uisqu’en gros on y retrouve simplement tous ceux qui n’avaient pas les moyens de passer en seconde dans le coin. Et ne pas avoir les moyens de passer en seconde de nos jours est, comment dire, inquiétant.

Pourtant, malgré leur démotivation totale et leur profonde envie de ne pas travailler, les élèves de BEP n’arrivent toujours pas à me taper sur les nerfs autant que mes petits monstres de 5e. Une raison simple à cela : j’ai développé un parfait manuel à l’usage du professeur d’Histoire-Géo en BEP, véritable guide de survie en milieu hostile (mais pas agressif, il faut le dire). En voici quelques extraits :

1- Ne jamais rien attendre des élèves de BEP. Chaque ligne écrite, chaque parole prononcée peut et doit être considérée comme une victoire de l’enseignement sur les forces de résistance passive d’un adolescent de 17 ans.

2- Choisir son combat. Aujourd’hui ce sera soit les manteaux gardés en classe, soit les sacs posés sur les tables, mais pas les deux, au risque de perdre plus d’une demi-heure et quelques élèves renvoyés à la Vie Scolaire avant la victoire.

3- Partir du principe que les élèves ne savent pas ce qu’ils ont fait la semaine précédente et qu’ils auront tout oublié avant la semaine suivante. Partir du principe aussi que chaque feuille distribuée est une feuille potentiellement perdue. Eprouver une joie intense à la vue d’un cahier, surout si celui contient des feuilles collées et des cours avec des titres soulignés datant parfois de plus de deux semaines (j’ai failli verser une petite larme).

4- Proposer une collectivisation des feuilles vierges de la classe. Au BEP de Fort Fort Lointain, la feuille vierge est un bien précieux, une denrée rare. Chaque feuille blanche aperçue sur un coin de table doit être enregistrée et répertoriée par le professeur pour éventuellement venir en aide à la moitié des élèves de la classe qui viennent sans feuille au lycée.

5- Il est une chose encore plus rare que les feuilles dans les classes de BEP de Fort Fort Lointain : le silence. Profiter de chaque seconde de silence et guetter tout ce qui pourrait éventuellement interrompre ce précieux moment. L’attention des élèves étant la chose la plus difficile à capter, aussi insaisissable qu’Oussama Ben Laden dans une grotte afghane, il convient de limiter au maximum les parties du cours qui pourraient amener le professeur à s’adresser à la classe entière. On ne dicte pas le cours à écrire, on le projette au tableau comme avec les 5e. Et j’ai bien dit « on le projette », car non, on ne l’écrit pas. En effet il faut …

6- … limiter les moments passés dos aux élèves. Chaque seconde passée de dos est une seconde durant laquelle un objet peut voler. Or qui dit objet qui vole, dit victime, mais aussi impossibilité d’identification du coupable. Trop de suspects.

7- S’occuper avant tout des élèves qui veulent travailler. 5 ou 10 minutes à essayer de faire travailler un élève qui fait acte de présence, c’est autant de temps qui n’est pas passé avec un élève qui veut travailler mais a sans doute de très grosses difficultés. Sinon il ne serait pas là.

8- Etre plus diplomate qu’un ambassadeur français en Chine, sous peine de voir la situation dégénérer et la classe se vider peu à peu des élèves exclus. Ne pas croire qu’on peut résoudre les problèmes par le rapport de force où l’autorité brute car…

Lire la suite de ‘Chapitre 25, où le preux chevalier vérifie les rainures des fenêtres.’




theworldofdd |
missyoura |
Kidal-blog: site d'informat... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'air du temps
| vision libre
| jacquemiche2