Rions un peu avec l’éducation nationale

Aujourd’hui, 15h15, courses de noël, téléphone :

Eux – Mr T.?

Moi- Oui.

Eux – Oui, c’est le service des remplacements du rectorat.

Moi – (gloups) …

Eux – Vous êtes actuellement sur le poste de Mme O?

Moi – Oui.

Eux – J’aurais aimé savoir…

Moi – ?

Eux -… si vous saviez si son congé de formation avait été prolongé?

Long silence

Moi – Euhhh, ben c’est à dire, en fait elle m’a envoyé un mail ce matin pour savoir où j’en étais, alors je suppose que non, mais bon… Je pensais que vous sauriez ça mieux que moi.

Eux – …

Moi – …

Eux – Bon ben merci. Bonne journée.

Moi – Bonne journée.

 Moralité : tout va bien, tout est sous contrôle, le rectorat sait parfaitement ce qu’il fait.

 

A +

 

4 Réponses à “Rions un peu avec l’éducation nationale”


  • Une reconversion toute trouvée : conseiller du rectorat. Vérifier s’il est possible de cette façon de fixer soi-même sa paie. Bon courage !

  • Hello,

    Je lis régulièrement votre blog que j’aime beaucoup. Ayant moi aussi fait des études d’histoire avant de réaliser que le professorat n’était vraiment pas ma vocation, je suis toujours admirative de ceux qui ont persévéré dans cette voie. Aussi, je réalise en vous lisant que j’ai fait le bon choix, n’ayant ni votre patience, ni votre sens de l’humour!
    Je voulais donc juste vous dire que j’attend avec impatience la suite de vos aventures et que j’espère que vous nous donnerez rapidement de vos nouvelles, pour nous dire que votre remplacement a été prolongé!
    Amicalement,

  • ya rien à dire, c’est vraiment des sacrés rigolos au rectorat.

Laisser un Commentaire




theworldofdd |
missyoura |
Kidal-blog: site d'informat... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'air du temps
| vision libre
| jacquemiche2