• Accueil
  • > Archives pour octobre 2007

Archive mensuelle de octobre 2007

Page 2 sur 2

Chapitre 9, où le niveau baisse…

Juste un petit mot pour répondre en quelques lignes à une affirmation désormais parfaitement entrée dans le cerveau du français moyen – et même du moyen supérieur- : le niveau baisse. Entendu en salle des profs, vu à la télé, lu sur Internet… aucun doute le niveau baisse (en tout cas celui des journalistes). Pour ne pas m’étendre sur un sujet un brin polémique je dirai juste que :

- les exercices de chimie réalisés par la soeur de ma copine actuellement élève en 1e S sont inaccessibles à 90 % des français (la proportion monte à 100% parmi les gens qui déclarent que le niveau baisse). Ma copine a vu certains points traités dans ce programme lorsqu’elle était en prépa… 

- le niveau de français de la soeur de ma copine est effectivement moins bon que le mien à son âge ou que celui de sa soeur. Même chose pour la culture générale (enfin ce que les « autorisés » s’évertuent à appeler culture générale, sachant que celle-ci évolue, et bien plus vite aujourd’hui qu’elle ne le faisait hier).

- Le niveau en Histoire vaut globalement celui d’il y a quelques années : les élèves ont gagné en réflexion, outils conceptuels et compréhension ce qu’ils ont perdu en dates, biographies et autres connaissances plus précises. Je fais partie de ceux qui pensent que ce n’est pas plus mal…

 Moralité il n’y a pas UN niveau qui baisse (à force de baisser il doit être passé par le centre de la terre et tout près de croiser des kangourous) mais DES niveaux qui évoluent majoritairement en fonction des priorités qui sont données (la série S omnipotente a renforcé le niveau des élèves en sciences et quelque peu apauvrit le niveau de français) et des programmes qui sont établis ( oui, les programmes de français du secondaire sont sur certains points assez ineptes). Il est donc inutile et illusoire de vouloir généraliser, tout en sachant que chaque génération amasse des connaissances et des compétences différentes de la précédente (Comment ça vous n’avez pas lu Phèdre??? Vous ne savez pas faire une règle de trois de tête???). De même ça me fait toujours bien rigoler quand on parle « Des profs », sachant que rien ne ressemble moins à un prof qu’un autre prof (je peux vous le dire, j’écoute les cours de mes collègues quand il y a un peu de calme dans le mien). Même remarque pour les IUFM (et la blague du référentiel bondissant entendue 2000 fois). Tout dépend sur qui on tombe (et oui, il y a du bon… et du beaucoup moins bon)

Le niveau des élèves dépend de leur environnement socio-culturel bien plus que des programmes, des profs, du président, de la qualité des repas à la cantine, de leur habilité pour le shoot à 3 points, du temps passé devant Koh-Lantha etc.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui et promis, je recommence très vite à essayer d’être drôle (dès que mes élèves sortiront de leur torpeur humoristique à vrai dire)

A +

Le prof : et donc les Grecs appelaient les étrangers les barbares

Arnaud : Ah! Ah! Ah! Babar!

ps : désolé pour ce (petit) pavé lancé dans la marre, mais quand même, que de bêtises lues et entendues…

12



theworldofdd |
missyoura |
Kidal-blog: site d'informat... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'air du temps
| vision libre
| jacquemiche2