Chapitre 12, où les élèves disent ce qu’ils pensent

Avertissement : les dialogues qui suivent ont été, dans la mesure du possible,  retranscrits dans une langue proche du français. 

Mardi 23 octobre, 11h24, un lieu qu’il nous est impossible de révéler, un enseignant qui n’a pas lu la lettre de Guy Môquet (quelle bonne idée de pas avoir cours le lundi) et un demi-groupe de 2de 6.

L’enseignant a avec courage improvisé durant le week-end un module de cartographie. L’opération se déroule plutôt bien. Retour aux bases du coloriage, voilà le programme. Et l’enseignant goûte aux joies d’un cours presque calme.

Sabrina (ne chuchotant pas… pour quoi faire?)  « - on a quoi après?

Caroline  – euh physique j’crois.

Sabrina – putain ça fait trop chier.

L’enseignant – surveille ton langage Sabrina.

Sabrina – mais c’est que j’aime pas aller en physique. C’est trop nul.

L’enseignant (un brin sarcastique) – y’a-t-il des cours où tu aimes aller Sabrina?

Sabrina – bah…

Florian – moi j’aime bien aller en maths (huées générales de la classe) En tout cas c’est toujours mieux que l’anglais

Arnaud (acquiesçant)- grave

Sabrina – ouais c’est trop nul en plus le prof il est trop c…

L’enseignant (l’interrompant quelque peu) – SABRINA, je veux même pas entendre ce que t’as à dire.

Sabrina (prenant l’air offusqué) - genre!

L’enseignant (tellement calme, merci monsieur Mc Cartney pour le concert la veille au soir) – Il se pourrait que j’ai noué une profonde amitié avec votre professeur d’Anglais. Et je pourrais dans ce cas vraiment m’énerver… Alors Sabrina apprend à surveiller tes propos.

Caroline – Mais on dit ce qu’on pense. On a le droit quoi. Fais chier tout le monde il dit pas ce qu’il pense.

L’enseignant- Vous êtes grands maintenant (refrain connu), il est plus que temps d’apprendre que toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire. Alors vos opinions de ce type vous les gardez pour vous. (En regardant les poufs du fond et avec le sourire) Vous vous imaginez ce que je dirai si je disais tout ce que je pense de vous ?

Sylvie – Ouais ben moi je dis ce que je pense et puis c’est tout. (elle se tait ensuite pendant de longues minutes…)

Mardi 23 octobre, 11h26, un lieu qu’il nous est impossible de révéler, un enseignant toujours aussi zen et un demi-groupe de 2de6 en train de chercher la Belgique sur le planisphère (putain c’est où?)

L’enseignant se prend à rêver… un lycée où tout le monde dirait ce qu’il pense :

« Hier, Mme Labreche a traité l’intendante de grosse salope. Les élèves ont dit que mon cours était à chier, que c’était trop de la merde l’Histoire et, plus grave, que j’étais mal sapé. Pour me venger j’ai expliqué à Mme Craillon qu’elle avait fait son temps et que maintenant il fallait partir à la retraite. La journée a continué ainsi. C’était vachement sympa. Ca a fini en bagarre générale dans la cour. La vie scolaire tapait sur les CPE qui tapaient sur les profs qui tapaient sur les autres profs qui tapaient sur la proviseure adjointe qui tapait sur les secrétaires qui tapaient sur l’intendance qui tapait sur la vie scolaire. Comme un poule-renard-vipères, mais en mieux. Tout le monde voulait taper sur les parents d’élèves mais ils n’étaient pas là. »

Mardi 23 octobre, 11h28, un enseignant qui révâsse quelque peu et des crayons de couleur qui volent dans la salle.

Arnaud a trouvé la Belgique.  Il manifeste sa joie par un « putain, c’était là » sonore qui sort le jeune professeur de ses rêveries. Nous revoilà au beau milieu de la classe où les élèves disent ce qu’ils pensent. Bah… de toute façon c’est sûrement mieux comme ça

Le preux chevalier

 ps : est-ce que quelqu’un peut m’indiquer si un abbé, répondant au nom de « Des Cochons », a débarqué à Cuba en 1961. Merci d’avance, je suis en pleine correction de copies.

ps 2 : S’il y a des profs de français parmi les lecteurs, je voudrais savoir si le verbe « subsonner » existe. Comme dans : « l’ostracisme c’est quan on subsonne quelqu’un de vouloir expire à la tiranie ». Merci d’avance, je suis en pleine correction de copies.

 ps 3 : des suggestions pour la localisation de notre sécession? (a priori, le Larzac est exclu)

9 Réponses à “Chapitre 12, où les élèves disent ce qu’ils pensent”


  • Trouver la Belgique cela risque de devenir difficile…ton élève était peut-être en avance.
    Sinon les dialogues sont dignes du dernier Elizabeth Georges « Anatomie d’un crime ».

    Bon courage

  • Dernière correction de copie pour moi en management :
    Carrefour est un super marcher.

    Commentaire d’azzedine qui m annonce qu’il va changer de classe mais que « c’est pas de ma faute » : « oh madame, jvous ai dans mon coeur, jvous respecte, jvous dis bonjour dans les couloirs »…..
    et oui le respect c’est avant tout de saluer les profs dans les couloirs…lol

    a plus

  • ah j’adore! j’adhère!! en pleine préparation du capes histoire géo, passer sur ce blog est devenu un rituel de motivation mdr! bon ok ok ça a pas l’air d’être marrant tous les jours … mais quand même…l’abbé des Cochons elle est trop bonne!

  • ce témoignage illustre le côté « charcuterie » de la guerrre

    au nord, l’occupation militaire allemande, au sud, la Résistance

    dès 1942, la révolution française se montre plus active dans le conflit, grace à l’appel de De Gaulle

    on appelle l’année 1942 « la guerre froide » car il ne se passe rien. Personne ne s’attaqueNT (celle la c’est ma préférée, avec la charcuterie)

    voilà je devrais être fâchée, mais qu’est-ce que je me marre!!!

    il vaudra mieux pour eux que je ne dise pas ce que je pense quand je vais rendre les copies

  • Stagiaire de lettres… future TZR au vu des postes fixes proposés dans mon académie…

    j’ai un élève qui me propose des « justificatifiques » à ses réponses, un autre qui met en scène un personnage de « peinturier », une dernière qui veut écrire des « faits d’hivers » (c’est de saison)…

    PS : à ma connaissance, le verbe subsonner n’existe pas…

  • J’ai les mêmes ! Ce matin, salle multimédia 3, j’encadre la classe de TS1 qui vient procéder aux fatidiques inscriptions au Bac.

    Anaïs (quel doux prénom, hein ? Le reste l’est moins…) : « putain fait chier le bac. Si je pourrais aller en fac sans le passer… »
    Clarisse : « si je « pouvais » on dit »
    Anaïs : « m’en fout de toute façon je l’aurai pas »
    Moi : « en attendant tu peux essayer de t’inscrire… tu te connectes à l’adresse inscrite ici et tu rentres ton numéro d’inscription qui figure sur ton relevé de notes de français ».
    Anaïs : ah ouais le français c’était mortel, le prof qui m’a examinée il était super.
    Clarisse : « ah ouais ? Quel genre ? »
    Anaïs : brun, grand… le genre bandant quoi.
    Clarisse : « et t’as eu combien ? »
    Anaïs : « 7 à l’oral et 6 à l’écrit »
    Clarisse (poussant un cri de hyène hystérique) : « ah mais c’est la cataaaaaaaaaaa »
    Anaïs : « ben c’est pour ça que j’ai fait S, parce que je suis nulle en français »
    Clarisse : « ouais mais t’es pas très bonne en maths non plus »
    Anaïs : « ouais mais en maths, les fautes de français ça se voit moins… »

    Là, j’avoue que j’ai décroché et j’ai compté les minutes qui me séparaient de la fin de mon martyr…

  • Quand je pense qu’il y a 15 ans à peine, la filière S était une filière d’élite…
    80% d’une classe d’âge au bac, mon oeil oui! On a bradé le bac, c’est un diplôme qui ne vaut plus rien. Rassurons Anaïs, grâce aux généreuses commissions d’harmonisation, elle aura le bac, et elle ira se planter superbement dans la formation supérieure de son choix. Dans l’éducation nationale, quand les résultats contredisent les prévisions, on ne s’interroge pas sur le bienfondé de la politique menée, non, on triche sur les résultats! Vaste fumisterie!

  • Teigne à claques

    Ah oui ! Je propose une sécession mobile dans un mini van équipé histoire de tâter le terrain. C’est vrai quoi, un nouveau pays, ça se choisit pas à la va comme j’te pousse.

    Vos anecdotes sont quand même terribles ! Faites des gosses, faites des gosses … Vous avez un sang froid de fou quand même. Je suis sûre qu’à votre place, j’aurais depuis longtemps échappé un petit « pouffiasse » ou « grand con ». C’est quoi votre secret ? Verveine ? Camomille ? Scotch ? McCa (que la RP est petite !) ?

    Sinon, ça me perturbe toujours autant de voir ces énOOOrmes fautes d’orthographes. L’erreur est humaine, mais faut pas déconner (le fameux « comme même » me donne des envies de meurtre, ça vient d’où ce truc ?!) ! Sinon, j’ai une p’tite question pour vous : avez-vous aussi des élèves rebelles Ki ?KRiV kOm $A pOuR FèR jO£i sUr £?UrRS KoPiE$ ?! Une p’tite question existentielle, comme ça.

    (non seulement c’est chiant à faire, mais en plus j’arrive même pas à les imiter correctement …)

    Bravo encore, j’étais pliée.

  • allez allez on veut le chapitre 13!!!! siouplai msieu!!!!

Laisser un Commentaire




theworldofdd |
missyoura |
Kidal-blog: site d'informat... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'air du temps
| vision libre
| jacquemiche2