• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 27 septembre 2007

Archive journalière du 27 sept 2007

Chapitre 8, où le chevalier part à la recherche de la France qui se lève tôt

 

Ca y’est! J’en suis! J’ai enfin mon ticket d’entrée! Ca a dû se passer vers 5h35 ce matin, au moment où Sting commençait à chantonner « De Do Do Do De Da Da Da » (faut bien se lever de bonne humeur). Enfin peu importe. Car ça y’est! J’en suis! Me voilà enfin admis dans la race supérieure de la France des années 2000 : la France qui se lève tôt. Certains d’entre vous en font sûrement déjà parti mais pour les autres qui n’ont pas encore eu cet insigne honneur, je me dois de relater mon expérience dans ce monde parallèle.

Pour commencer la France qui se lève tôt prend son petit déjeuner sans s’affoler. Elle a pris sa douche la veille au soir pour ne pas entrer dans la catégorie ultime, la France qui se lève trop tôt. Elle met la radio pas trop fort, la France qui se lève tôt, parce qu’elle voudrait pas réveiller les voisins qui dorment, ceux de l’autre France. A la radio, pas de pubs! Les annonceurs sont forts. Ils savent que la France qui se lève tôt n’a plus le temps de consommer. Mon temps de cerveau disponible s’est en effet considérablement réduit ces derniers temps.

6h 15. Dans la rue la France qui se lève tôt se sent bien seule. Mais où sont donc passés les travailleurs acharnés??? Pas de voitures, pas de piétons et à peine deux ou trois personnes au comptoir de la brasserie du coin en train de prendre un café. Encore tout heureux de ma récente admission je me permets de les saluer en passant d’un air entendu. Après tout on fait partie du même club maintenant. On est un peu tous copains. Surtout qu’à ce que je vois on n’est pas très nombreux. Enfin… eux n’ont pas trop l’air de me calculer.

6h30 Quai du train de banlieue. La France qui se lève tôt a de la chance de trouver l’Equipe, le marchand de journaux vient tout juste d’ouvrir. Pas de problèmes pour s’asseoir, c’est pas la grande foule. Un homme dort allongé sur une rangée de trois sièges. Un autre se réveille brusquement à chaque fois que le « signal sonore » retentit. La France qui se lève tôt a l’air drôlement fatiguée.

7h25 Plus qu’une gare avant l’arrivée. Je termine la page volley féminin. Je me prépare à attaquer le supplément rugby (on s’occupe vraiment comme on peut) lorsque, stupeur, je me rends compte que le wagon est vide autour de moi. Mais où est donc passée la France qui se lève tôt?

Lire la suite de ‘Chapitre 8, où le chevalier part à la recherche de la France qui se lève tôt’




theworldofdd |
missyoura |
Kidal-blog: site d'informat... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'air du temps
| vision libre
| jacquemiche2